Faire une tête de lit

Tête de Lit DIY : Fabrique la toi-même !

Partager

J’ai toujours rêvé d’avoir une tête de lit. Je trouve que c’est vraiment une idée de décoration de chambre qui apporte tout de suite une touche d’élégance. Aussi, quel ne fut pas mon engouement lorsque nous avons déménagé et que je me suis mise dans la tête d’en acheter une. Problème : j’avais une idée très précise de ce que je voulais et les modèles que je trouvais en ligne ou en magasin étaient soient hors de prix, soit… moches. Puis une idée lumineuse m’a frappée. Pourquoi ne pas la fabriquer moi-même ? Autant dire que mon côté bricoleuse était ravi de ce nouveau projet. Aujourd’hui, je partage donc avec vous ma tête de lit DIY. Promis ce n’est pas compliqué et vous allez être ravie ! Allez, je vous explique tout ça.

 

De quoi vous aavez besoin ? Le point matos

Fabriquer une tête de lit ne requiert pas beaucoup de matériel, je vous rassure tout de suite. Mais il y a tout de même quelques indispensables. Voici la liste de ce dont vous aurez besoin :

  • une planche de bois
  • un joli tissu
  • ouatine
  • une agrafeuse murale (et des agrafes accessoirement)
  • des clous décoratifs
  • un marteau
  • un mètre (pour prendre les mesures s’il vous plaît)

Maintenant, voici tout de même quelques précisions…

Le type de planche et les dimensions

La planche sert de base. Dans la mesure où elle va être recouverte, il est inutile de choisir un bois de bonne qualité. J’ai pris le parti d’acheter une planche prédécoupée en aggloméré, mais une planche de médium fera tout aussi bien l’affaire. J’ai acheté la mienne chez Leroy Merlin, mais vous pouvez tout à fait en trouver en ligne sur des sites comme celui-ci par exemple.

Parlons maintenant dimensions… car, c’est un détail grandement important. La dimension d’une tête de lit dépend tout simplement de la taille de votre lit. Pour ma part, j’ai un lit en 180 cm x 200 cm.

Pour la longueur, vous pouvez utiliser la même largeur que celle de votre lit, ou prendre une marge de 5 à 10 cm pour donner un côté encore plus sophistiqué.

Pour la hauteur, les standards se situent entre 35 et 75 cm. Pour ma part, je suis partie sur une hauteur de 46 cm. Je pense que ce critère dépend principalement de la taille de la pièce et de la hauteur du plafond. Gardez en tête que cela va vraiment permettre d’habiller le mur ! Personnellement, je n’aime pas les têtes de lit trop basses. À vous de voir ! Honnêtement, le plus simple reste encore de vous munir de votre mètre et d’évaluer.

Ce que j’ai utilisé : j’ai opté pour une planche d’aggloméré de 180 cm x 146 cm pour un lit de 180.  

Le choix du tissu

Le choix du tissu qui va recouvrir votre magnifique tête de lit dépend clairement de vos goûts et de votre budget. Lin, microfibre, sky, coton, le choix ne manque pas… Personnellement, j’ai opté pour un tissu de coton uni gris clair que j’ai acheté chez Mondial Tissus. L’avantage, c’est clairement son prix (5,99 € / mètre). Il existe bien sûr de nombreuses autres couleurs.

Niveau dimension, tout dépend encore une fois de la taille de votre tête de lit. Ce qui est important c’est de prévoir une bonne marge puisque l’on va ajouter plusieurs épaisseurs de ouatine. Comptez 20 cm de plus en longueur et en largeur (10 cm de chaque côté).

J’ai également pris le parti de vouloir utiliser un tissu supplémentaire pour recouvrir l’arrière de la tête de lit pour des raisons esthétiques ou plutôt de finition, mais aussi pratiques, pour éviter d’abimer le mur. J’ai acheté un tissu noir, tout ce qu’il y a de plus classique. Pour celui-ci, inutile de prendre de marge supplémentaire, au contraire. Prévoyez 2 cm de moins de chaque côté.

Ce que j’ai utilisé : un tissu en coton uni gris de 210 cm x 166 cm pour l’avant + un tissu d’ameublement noir de 178 x 144 cm

Les clous de tapissier

J’avais trèèès envie d’utiliser des clous de tapissier pour cette tête de lit DIY, mais vous pouvez également opter pour des boutons. Par contre, ça sera beaucoup plus long et technique à faire, puisqu’il faudra prévoir de percer un trou par bouton dans la planche de bois (très peu pour moi).

J’ai donc opté pour de jolis clous noirs mat. J’ai les ai achetés chez Mondial Tissu parce que j’étais sur place (et pressée) mais je suis sûre que vous pouvez trouver moins cher sur Amazon par exemple.

La ouatine

La ouatine est la matière de rembourrage la plus répandue et la plus économique. Je précise que j’ai utilisé de la ouate fine, car il n’y avait plus de ouate épaisse. Le nombre de couches va déterminer l’aspect matelassé de votre tête de lit. J’en avais prévu 5, mais après coup je pense que ce n’est pas suffisant. 7 ou 8 aurait probablement était mieux, même si je suis quand même satisfaite du rendu. Un conseil, évitez d’acheter sur internet ou alors rendez-vous en boutique directement pour évaluer l’épaisseur que vous voulez avoir en direct.

Ce que j’ai utilisé : 9 mètres de ouate fine (soit environ 5 couches)

L’agrafeuse murale

Laissez-moi vous dire tout l’amour que j’ai pour cet objet qui est ô combien pratique. L’agrafeuse va vous servir à fixer le tissu sur la planche, elle est donc indispensable. L’exercice demande une bonne poigne mais ça va vraiment très vite. La mienne c’est mon beau-père qui me l’a donnée, je n’ai donc pas eu à l’acheter. Mais le coût est assez dérisoire et surtout, c’est quelque chose que vous allez garder et qui vous servira probablement par la suite.

Combien ça coûte ?

Concernant le prix maintenant. Je suis parfaitement dégoutée car j’avais gardé les tickets de caisse pour vous montrer exactement les dépenses, mais je n’arrive plus à mettre la main dessus. J’en ai eu pour environ 150 €, ce qui est moins cher que ce que l’on peut trouver un magasin et pour un résultat qui correspond exactement à ce que je voulais.

Voilà, les bases sont posées, vous savez tout.  On peut donc enfin passer à la partie la plus fun : faire la tête de lit.

Faire une tête de lit

 

Tête de lit DIY : Silence ça fabrique !

Tout d’abord, je vous conseille de vous installer dans un endroit où vous avez de l’espace pour être à l’aise. Gardez aussi quelqu’un à proximité, car la planche est un peu lourde à manipuler. Dernier tip pour la route, lavez le tissu avant de commencer ce DIY, comme ça vous aurez une tête de lit qui sent bon la lessive et qui est propre :-).

NDLR : j’étais beaucoup trop excitée par ce projet pour attendre qu’il fasse jour, je me suis donc lancée là-dedans un soir, d’où la faible luminosité des photos, désolée par avance !

 

Commencez par installer le tissu gris à même le sol, puis placez la planche au centre.

Une fois bien positionnée, rabattez la partie supérieure du tissu (le côté le plus long) sur la planche et agrafez-le. Cette première étape va vous permettre d’avoir un tissu bien tendu lorsque vous positionnerez la ouate.

Fabriquer une tête de lit soi-même

Retournez ensuite la planche (côté bois à même le sol) et disposez les différentes couches de ouatine en repliant la ouate sur elle-même pour créer de l’épaisseur.

DIY Tête de lit

L’étape suivante est probablement la plus délicate. Recouvrez la ouate avec le tissu et coincez le sous la planche en vous aidant d’une pince par exemple. Retournez la planche sur le côté déjà agrafé de manière à pouvoir tendre le tissu le plus possible.

Il vous suffit maintenant d’agrafer le tissu sur la planche (comptez une agrafe tous les 5 centimètres environ). N’hésitez pas à demander à quelqu’un de bien tendre le tissu pendant que vous agrafez, ou inversement. Commencez par le côté le plus long, puis finissez par les extrémités. Je vous préviens, cette étape demande un peu de poigne ! Les coins sont également la partie qui nécessite le plus de travail.

Une fois que c’est fait, disposez de nouveau la planche au sol, côté tissu face au plancher. Si vous avez choisi d’acheter du tissu supplémentaire pour recouvrir l’arrière de la tête de lit, c’est le moment de le fixer. Pour cela, il suffit simplement de l’étendre sur la surface à recouvrir et d’agrafer encore une fois le tissu sur la planche. Une fois cette étape réalisée, retournez de nouveau la planche face à vous (arrière de la  tête de lit face au sol).

On va maintenant pouvoir s’attaquer aux clous (mon étape préférée).

Tête de lit DIY

Le nombre de clous dépend de l’effet que vous voulez donner à votre magnifique tête de lit. J’ai opté pour 4 rangées de 4 clous, soit 16 au total. C’est maintenant que vous allez avoir besoin d’un mètre et d’un stylo noir.

En fonction du nombre de rangées que vous voulez faire, à vous de mesurer l’espace nécessaire pour que les rangées soient alignées et proportionnelles. Je me suis aidée d’un rouleau de scotch pour délimiter l’endroit de chaque rangée, puis j’ai utilisé mon mètre pour mesurer l’espace entre chaque clou. J’ai ensuite utilisé un stylo noir pour marquer l’emplacement de chacun, avant de les clouer (j’enlevais le scotch au fur et à mesure que je plantais mon clou).

Tête de lit DIY

Des clous trop rapprochés donneront un effet matelassé très prononcé. Des clous trop éloignés cassera cette dynamique, à vous de voir ce qui vous plaît le plus.

Et c’est finiiii !

Il ne vous reste plus qu’à admirer votre oeuvre et à la placer derrière le sommier de votre lit dans votre chambre. Je précise que je n’ai pas fais le choix de fixer la tête de lit au mur, mais c’est une option.

Tête de lit DIY

Faire une tête de lit

Alors, qui a dit que faire une tête de lit était difficile ?? Je peux vous dire que mon mec était particulièrement sceptique lorsque je lui ai dit que je voulais fabriquer une tête de lit moi-même, mais il a été particulièrement étonné du résultat. Je dois dire que je suis assez fière de moi et que ça me donne envie de faire du bricolage plus souvent !

J’espère que cette tête de lit DIY vous a plu et que vous vous lancerez à votre tour ;-).

À bientôt !

Marie

 

 


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *