Comment Organiser un vide-maison

Comment Organiser un vide-maison ? 5 Étapes à suivre

Partager

Vous vous demandez comment organiser un vide-maison ? Du choix du lieu, aux aspects pratiques et logistiques, je vous propose 5 étapes à suivre pour l’organisation d’un vide-grenier réussi et sans stress.

1) Choisir le lieu pour organiser le vide-maison

La première des choses à faire est de déterminer le lieu pour l’organisation de votre vide-maison.

Organiser un vide-grenier à domicile

Comme à toute chose, organiser un vide-maison chez vous présente un certain nombre d’avantages et d’inconvénients. Le côté pratique c’est que vous êtes sur place, cela vous évitera donc de transporter vos cartons et de trouver un emplacement. En revanche, cela implique de faire un minimum de communication pour attirer les foules, car sans clients… pas de vente !

Si vous habitez dans une rue passante ou dans un lieu relativement animé, cela ne posera probablement pas de problème. Si vous habitez plutôt en banlieue ou dans un endroit éloigné du centre-ville, il vous faudra mettre le paquet sur la publicité. Attention, vous devez demander une autorisation à la mairie pour pouvoir organiser un vide-grenier à domicile, autrement vous risquez une amende. Vous pouvez en faire la demande en remplissant ce document qui doit être envoyé par courrier recommandé.

Enfin, vous devez avoir un minimum d’espace pour pouvoir bien vous organiser. Un jardin ou un garage sont l’idéal. Si vous vivez en appartement, vous pouvez également faire venir les gens chez vous, si cela ne vous gêne pas de voir une foule d’inconnus débarquer chez vous. Dans ce cas, il faudra penser à délimiter un espace dédié pour la vente.

Organiser un vide-grenier dans votre ville

Brocantes, marchés aux puces, il y a probablement de nombreuses associations qui organisent ce type d’événements à proximité de chez vous. Faites un inventaire des différents lieux envisagés et choisissez celui qui attirera le plus de foule. L’objectif est bien sûr de vendre, il faut donc vous assurer que l’endroit soit stratégique et connu des locaux pour l’organisation de votre vide-grenier.

L’avantage ? Nous venons de l’évoquer, les acheteurs viendront directement à vous et vous bénéficierez de l’attraction générale du lieu. Pas besoin de communication ou d’autorisation, vous avez simplement à vous installer et à attendre les potentiels clients !

En ce qui concerne les inconvénients, on peut bien sûr évoquer la logistique. Vous devrez prévoir de quoi vous installer, vous lever probablement aux aurores pour être sur place le plus tôt possible, et enfin, vous devrez régler le prix de la location de l’emplacement. Il est généralement relativement faible et vite rentabilisé, mais c’est aussi un point à prendre en compte.

2) Planifier le vide-grenier dès que possible

Cette étape semble couler de source, et si je choisis d’en parler dès maintenant, c’est parce que définir la date vous imposera une deadline à respecter pour la partie qui vient après : le grand tri. Inutile de vous fixer des délais irréalisables, vous devez tout de même vous laisser suffisamment de temps pour pouvoir vous consacrer à la préparation de votre vide-grenier correctement, mais un conseil : ne traînez pas trop.

Si vous prévoyez d’organiser le vide-maison chez vous, préparez les affiches et réfléchissez à une stratégie de communication. Il peut s’agir d’affiches que vous accrocherez à proximité, vous pouvez également communiquer via les réseaux sociaux, incontournables de nos jours.

 3) Faire le tri dans ses affaires

On passe à la partie la plus lourde, le grand tri. Si vous n’avez pas encore reçu mon guide gratuit pour organiser un ménage de printemps, je vous conseille vivement de le télécharger, il vous suffit de renseigner votre prénom et votre adresse à droite de cet article. Vous y trouverez de nombreux conseils pour vous organiser et un planning pièce par pièce. Attention, trier demande un peu de patience. Si vous avez beaucoup d’affaires, cela peut vous prendre quelques jours. Je vous conseille de réaliser trois types de piles.

Tout d’abord, n’hésitez pas à jeter et à vous débarrasser de tout ce qui est usagé, invendable ou en trop mauvais état. Inutile de conserver des affaires qui ne pourront plus servir. Allez faire un tour à la déchetterie et jetez !

En ce qui concerne les objets que vous voulez mettre en vente, commencez dès le début à les organiser. Les vêtements d’un côté, l’électroménager ou l’équipement pour la cuisine de l’autre, etc. Cela vous permettra de gagner du temps le jour du vide-maison et d’orienter vos acheteurs pour les inciter à l’achat.

Enfin, n’hésitez pas à mettre de côté les affaires que vous préférez donner aux bonnes oeuvres. De nombreuses associations apprécieront votre geste et certaines d’entre elles se déplacent même à domicile pour débarrasser les particuliers. N’hésitez pas à vous renseigner et attendez la fin de votre vide-grenier avant de faire votre don.

Comment Organiser un vide-maison

4) Prévoir les aspects logistiques

Si vous en êtes à l’étape 4, félicitations, vous avez fait le plus gros. Intéressons-nous maintenant aux aspects d’ordre logistique. Vous devez avoir une idée assez précise du volume d’affaires que vous prévoyez de vendre. Si vous avez une voiture, cela ne devrait pas poser de souci, si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir le transport jusqu’au lieu de la brocante si vous n’avez pas prévu d’organiser un vide-maison chez vous.

Si vous avez réservé la location d’un emplacement, renseignez-vous auprès des organisateurs et vérifiez les moyens mis à disposition. Si rien n’est prévu, il vous faudra apporter votre propre matériel pour disposer vos affaires. Une planche et deux tréteaux feront parfaitement l’affaire, mais là encore il faudra prévoir le transport. Si vous avez une chaise pliable, pensez à l’apporter car vous serez debout durant de nombreuses heures.

En ce qui concerne la vente, vous devez prévoir les prix. Plusieurs approches sont envisageables :

  • Système de gommettes : les gommettes sont très pratiques et permettent facilement de déterminer une charte de prix. Une gommette bleue = 5 €, une gommette rouge = 10 €, vous voyez le principe. Il vous suffit de coller les stickers sur chaque objet à vendre et “voilà”.
  • Système de cartons : répartissez les affaires dans différents cartons en fonction de leur prix, que vous pourrez simplement inscrire au marqueur noir sur le devant.
  • Système freestyle : vous improvisez et vous donnez les prix “à la tête du client”, sans rien prévoir en amont.

5) Réaliser un vide-maison : être prêt pour le jour J

C’est le jour J, vous y êtes. Voici quelques derniers conseils pour que tout se passe comme sur des roulettes :

  • pensez à prévoir de l’eau, car un vide-grenier dure généralement plusieurs heures ;
  • les gens essayent toujours de négocier et c’est le jeu, restez flexible ;
  • il est probable que vous deviez brader des objets ou vêtements de valeur, là encore, c’est le jeu, à vous de voir ;
  • il est rare de vendre la totalité de ses affaires et à moins de prévoir l’organisation d’un second vide-maison, je vous suggère d’en faire don à des associations caritatives.

Organiser un vide-maison n’est pas difficile en soi mais il nécessite un peu de temps et d’organisation.

Comment organiser un vide-maison


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *